Aller au contenu principal

Actualités

Actualités

Invitation à revue dans le journal Analytical Chemistry

Nicolas Desbenoit du groupe de Spectrométrie de Masse des Macromolécules Biologiques a été invité en tant qu’expert par le journal « Analytical Chemistry » afin d’écrire une revue dans le domaine de l’imagerie multimodale associant les spectroscopies vibrationnelles et la spectrométrie de masse appliquée tout type d’échantillons biologiques. Cette revue a pour vocation d’être une introduction pédagogue pour les experts en imagerie par spectrométrie de masse pour se familiariser avec les spectroscopies vibrationnelles et vice versa.

L'imagerie moléculaire a le potentiel de mettre en évidence d'importantes relations spatiales et temporelles dans les systèmes biologiques, incluant la signalisation intercellulaire ainsi que les changements morphologiques induits par l'environnement. Diverses techniques d'imagerie chimique montrent des groupes fonctionnels, des poids moléculaires, etc. mais aucune technique individuelle à ce jour n'a la capacité d'accéder simultanément à toutes les informations chimiques. Ainsi, il est très attractif de combiner des informations provenant de deux ou plusieurs techniques analytiques. L'imagerie multimodale est une stratégie récente et très efficace pour acquérir des images en combinant des informations chimiques provenant de plusieurs plateformes. Cette approche d'imagerie intégrée émergente fournit des informations inaccessibles à partir d'une seule méthode, permettant l'évaluation des changements biochimiques subtils et ouvrant la voie à une imagerie moléculaire quantitative de la structure morphologique des tissus biologiques ou de l'architecture des cellules. En conséquence, les études multi-omiques qualitatives et quantitatives ont la capacité de révolutionner notre compréhension de la progression de la maladie et du processus de guérison. Une telle stratégie a reçu une attention croissante car elle aide à élucider la distribution spatiale complexe des biomolécules à partir de la surface d'un échantillon biologique tout en contournant les limites spécifiques d'une technique d'imagerie individuelle.

Parce que l'imagerie multimodale constitue un vaste domaine, l'accent est mis sur les spectroscopies vibrationnelles, incluant l'infrarouge à transformée de Fourier (FTIR) et la microscopie Raman confocale (CRM), ainsi que l'imagerie par spectrométrie de masse (MSI), à savoir spectrométrie de masse des ions secondaires (ToF-SIMS) ainsi que la désorption / ionisation laser assistée par matrice (MALDI).

Référence : Tuck M, Blanc L, Touti R, Patterson NH, Van Nuffel S, Villette S, Taveau JC, Römpp A, Brunelle A, Lecomte S, Desbenoit N. Multimodal Imaging Based on Vibrational Spectroscopies and Mass Spectrometry Imaging Applied to Biological Tissue: A Multiscale and Multiomics Review. Anal Chem. 2021 Jan 12;93(1):445-477. [PubMed]

Contact : Nicolas Desbenoit, Chargé de Recherche CNRS, Université de Bordeaux.
n.desbenoit@cbmn.u-bordeaux.fr

Nouveau partenariat avec l’Université de Montréal

Université de Montréal
                   Université de Montréal

A compter du mois de septembre 2021, Dr Boutayna Rhourri Frih, Maitre de conférences à l’UFR des sciences pharmaceutiques de l’Université de Bordeaux et chercheure dans l’équipe de spectrométrie de masse dirigée par Caroline Tokarski au CBMN, va rejoindre le laboratoire d’imagerie moléculaire du Professeur Pierre Chaurand en tant que professeure invitée pour une durée de trois ans. Boutayna compte continuer le développement de méthodologies d’imagerie moléculaire par spectrométrie de masse en lien avec des problématiques de santé publique notamment l’étude de la comorbidité insuffisance cardiaque et infection virale (COVID-19), l’étude du cancer du sein triple négatif et l’analyse du lipidome cérébral dans le cas de la maladie de Parkinson. Cette délégation à l’université de Montréal va permettre de mettre en place de nouvelles collaborations et des opportunités d’échange à la fois sur le plan de recherche que de l’enseignement.

Contact : Boutayna Rhourri Frih

Lien : https://www.linkedin.com/in/boutaynarhourrifrih/

Nouveau candidat à la thèse - Vaclav Krupicka

VaclavKrupicka
      Vaclav Krupicka

Vaclav a fait ses études du premier jusqu'au troisième cycle à l'université de Warwick dans le cadre du cours de maîtrise intégré, MChem. Il a effectué sa recherche de master sous la direction du prof. Peter O'Connor dans son groupe de spectrométrie de masse à ultra-haute résolution. Ce stage de master s'est concentré sur l'optimisation des techniques de fragmentation de l'anhydrase carbonique en utilisant un spectromètre de masse FT-ICR 12 Tesla. Pendant ses études, Vaclav a également participé au programme de soutien à la recherche de premier cycle (URSS), ce qui lui a permis de réaliser un stage d'été dans le groupe O'Connor en travaillant sur le séquençage de l'histone H4 et de ses nombreuses modifications post-traductionnelles.

Vaclav a rejoint l'équipe S2MB (Spectrométrie de masse des macromolécules biologiques) de l'UMR CNRS 5248 Institut de chimie et de biologie des membranes et des nano-objets pour terminer ses études de doctorat sous la supervision du prof. Caroline Tokarski. Grâce à la bourse du CNRS, Vaclav travaillera dans le cadre du laboratoire ARCHE pour étudier les applications de la spectrométrie de masse Top-Down dans l'étude des protéines anciennes provenant d'échantillons du patrimoine culturel.
 

Contact : vaclav.krupicka@u-bordeaux.fr

Nouvelle candidate à la thèse - Catherine Gilbert

Catherine Gilbert
        Catherine Gilbert

Catherine a obtenu en 2018 une licence en Arts et Sciences Libérales du programme scientifique de Maastricht (Université de Maastricht), avec une spécialisation en chimie. Elle s'est ensuite inscrite au programme conjoint de master en chimie à l'Université d'Amsterdam et à la Vrije Universiteit, avec une spécialisation en sciences analytiques. Pendant cette période, elle a participé au programme de talent TI-COAST MSc+, et a pu participer à des cours et conférences supplémentaires en parallèle de ses études. Grâce à TI-COAST, elle a effectué sa recherche au cours d'un stage au Shell Technology Centre, à Amsterdam, où elle a contribué à établir l'utilisation de la SFC-MS comme méthode d'analyse. 

En septembre 2020, Catherine a rejoint l'équipe S2MB (Spectrométrie de Masse des Macromolécules Biologiques) de l'UMR CNRS 5248 Institut de Chimie & Biologie des Membranes & Nano-objets afin d'effectuer son doctorat sous la supervision du professeur Caroline Tokarski. Elle travaillera au sein du réseau européen de formation Marie Skłodowska-Curie PUSHH, et se concentrera sur l'utilisation de la spectrométrie de masse appliquée au domaine de la paléoprotéomique.

Contact : catherine.gilbert@u-bordeaux.fr

Soutenance HDR - Dr Rhourri-Frih Boutayna

Date : Vendredi 4 septembre 2020, 16h, séminaire en ligne.

Titre : "L'imagerie MALDI comme outil de pronostic/diagnostic médical : Applications et perspectives"

Lien du séminaire : https://drive.google.com/file/d/1tfbfX5UCz2qMMZoV3o1nm6AfRJaBMfOc/view?usp=sharing

Résumé : Après une première partie: CV, résumant l'activité de recherche et d'enseignement, l'HDR porte principalement sur l'imagerie MALDI-Spectrometrie de masse avec deux application médicales de 1) l'imagerie moléculaire pour l'analyse des médiateurs d'inflammation et de résolution suite à l'infarctus du myocarde et 2) l'analyse des modification du lipidome cérébral suite à une alimentation enrichie en gras et un surpoids chez la souris. Un dernier projet de recherche perspectif, serait l'application de l'imagerie maldi à l'étude de la maladie de Parkinson

Membres du jury : 

Professeur Chaurand Pierre, Université de Montréal, Canada,
Professeur Saint Pierre David Hubert, Université de Montréal Canada,
Docteur Bultel Laurent , Technologies Servier, Orléans,
Docteur Cota Daniela, Inserm, Bordeaux,
Docteur Benazzouz Abdelhamid, Inserm, Bordeaux,
Professeur Tokarski Caroline, Université de Bordeaux,
Docteur Lecomte Sophie, CNRS, Bordeaux.